Accueil > La Réunion

La Réunion

Jamais île n’a aussi bien porté son nom : réunion de paysages grandioses et incroyablement variés, nés des entrailles de la Terre. Mais également réunion de peuples, d’origines et de cultures différentes.

Piton de la Fournaise.
Piton de la Fournaise.

Cirque de Mafate.
Cirque de Mafate.

Le Sud sauvage.
Le Sud sauvage.

La plaine des Sables.
La plaine des Sables.

La Réunion est née du feu de la Terre. L’île a surgi des flots, il y a seulement trois millions d’années, à la verticale d’un point chaud de l’écorce terrestre. Cette jeunesse se lit sur le paysage, que les éléments n’ont pas encore eu le temps d’adoucir. Montagne posée sur l’océan, l’île culmine à 3 070 m (piton des Neiges) et la lave continue à jaillir régulièrement de ses entrailles brûlantes, au piton de la Fournaise (2 632 m). Ses éruptions sont parfois si puissantes que ses coulées atteignent la mer, se figeant en basalte brûlant sous les assauts des vagues. Un peu plus loin, le corail vient à peine d’entamer son chantier de construction : une barrière récifale s’est formée en quelques endroits seulement de la côte ouest et sud, créant des lagons peu profonds.

Remparts vertigineux, effondrements gigantesques, cirques creusés par l’érosion : la Réunion de l’intérieur est un concentré de démesure, un confetti à la diversité digne d’un continent. Le formidable relief, qui bloque les nuages chargés de pluie sur les versants de la côte-au-vent, a fait naître une infinité de micro-climats, d’étages de végétation. Forêts de bois de couleurs au pied des montagnes, savane sèche au-dessus de la côte ouest, forêts humides d’altitude sur les hauteurs orientales, paysages minéraux et lunaires des plus hauts sommets. Malgré la colonisation quasi-totale de son pourtour littoral par la ville et l’agriculture, l’île a conservé à l’état originel près d’un tiers de son territoire. Un véritable miracle, pour une terre aux dimensions aussi réduites, qui accueillera bientôt un million d’habitants. La Réunion en a pris conscience, et s’emploie à protéger son cœur montagneux, élevé au rang de parc national.

Protégée des soubresauts du monde par son appartenance française, l’ancienne île Bourbon réalise aussi qu’elle est une véritable anomalie, sur une planète où des couleurs de peau et des convictions religieuses différentes suffisent à générer tant de conflits. Ici, les dignitaires des églises, des mosquées et des temples hindouistes dialoguent et partagent, les habitants de toutes origines s’unissent en un joyeux métissage. Les hasards de l’histoire ont fait de La Réunion une île créole où chaque composante de la population a apporté sa pierre à des constructions originales.

Superficie : 2 500 km2
Longueur : 65 km
Largeur : 40 km
Point culminant : 3 070 m (piton des Neiges)
Population : 820 000 h
Distance de Paris : 10 000 km
Décalage horaire avec la France : 2 h en été métropolitain, 3 h en hiver
Climat : tropical avec deux saisons, chaude et humide de novembre à avril, « fraîche » et sèche de mai à octobre, avec des différences marquées selon les régions et l’altitude.

Pour plus de renseignements, visitez le site officiel du tourisme à La Réunion.